Conclusion

     Ci-dessous un schéma de synthèse répondant à notre problématique du début :

 

image6-4.png

 

   

 Une solution à tous ces problèmes : la gravité artificielle ?

    

     Afin de limiter les effets de l’impesanteur sur le corps humain il existe un processus permettant de rétablir un semblant de gravité dans un vaisseau spatial en orbite. Inventé par le pionnier russe de l’astronautique, Tsiolkovski, il consiste à maintenir le vaisseau en rotation autour d’un axe.

     La mise en place de cette gravité artificielle combinée à la pratique d’exercices physique permettrait aux astronautes de combattre les principaux inconvénients liés à la santé durant un vol de longue durée dans l’espace. Elle ne devrait pas forcément être égale à la gravité terrestre mais pourrai s’en rapproché à 1/3 pour simuler les conditions à la surface de la planète par exemple durant la dernière partie d’un voyage vers Mars. Ainsi, l’adaptation à  l’environnement martien devrait être facilitée pour les astronautes.  

     

     Cette gravité artificielle a déjà été interprétée dans le célèbre film de Stanley Kubrick 2001 : L'Odyssée de l'espace

 

2001-l-odyssee-de-l-espace.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×